Sélectionner une page

Des balades en vélo autour d’un thème littéraire sont proposées aux amateurs de la pédale et des belles lettres – l’occasion de concilier ressourcement et mobilité douce.

Texte: Sita Pottacheruva | Publication: soins infirmiers 09 2020

Après cette période bouleversante de semi-confinement et d’urgences sanitaires, la cyclolittérature permet de reprendre goût à la découverte du patrimoine local historique, culturel et littéraire en alliant la mobilité douce avec la «petite reine».

Pour l’amour du livre

Les balades de cyclolittérature, une marque déposée, proposent gratuitement des itinéraires originaux pour découvrir ou redécouvrir des lieux en lien avec la biographie de certains auteurs
et leurs textes, avec un accent mis sur la littérature suisse et romande.
Chaque année, des itinéraires insolites à travers nos villes et régions romandes sont proposés en collaboration avec des partenaires d’événements culturels et littéraires. Ainsi, la Foire du Livre du
Locle, dans le canton de Neuchâtel, qui se déroulera du 11 au 13 septembre 2020, a prévu un parcours dans la ville en lien avec le roman et la poésie. Et en Valais, la Fête du Livre à Saint-Pierrede-
Clages, reportée à fin août 2021, sera l’occasion de faire un tour, à pied cette fois, dans le village pour admirer son patrimoine architectural.

Des samedis à vélo

D’autres partenaires qui s’engagent pour promouvoir la mobilité douce se proposent également d’inclure la littérature.
Deux plaquettes thématiques ont ainsi été publiées à quelques milliers exemplaires avec les Samedis du Vélo à Genève. L’une porte sur les Femmes et la littérature, l’autre sur le Bestiaire médiéval.
La balade prévue le 6 juin dernier à Genève sur le thème des littératures italiennes n’a malheureusement pas pu se réaliser en raison du Covid-19. Ce n’est que partie remise. L’intention est de faire connaître aux adeptes de la bicyclette et des lettres un panel d’auteurs de langue italienne traduits en français et qui ont tous un lien avec la cité de
Calvin. Par exemple le Tessinois Giorgio Orelli, cycliste, écrivain et poète, ou l’Italien Niccolò Ammaniti. Ce scénariste et écrivain à l’origine du mouvement Gioventù cannibale (la Jeunesse cannibale) avait présenté en 2018 la série télévisée bilingue «Il Miracolo» au
Festival international du film de Genève.

Du bouledogue à l’éléphant

Que se passe-t-il quand un homme se réincarne en bouledogue français et se retrouve chez sa femme? C’est le thème de «Monsieur Quincampoix», un ouvrage plein d’humour et de finesse, écrit par l’auteure genevoise Fred Bocquet. Les amateurs de vélo et de lecture auront le plaisir de le découvrir le 5 septembre 2020 à Genève. Ils pourront rouler sur les traces de livres en lien avec les animaux, qu’il s’agisse de documentaire, de roman et de science-fiction. Il sera aussi question des pérégrinations de Florence Ollivet-Courtois, une vétérinaire itinérante spécialisée dans les grands parcs animaliers de France, voire les cirques. Elle relate dans «Un éléphant dans ma salle d’attente» comment anesthésier
une girafe ou encore faire un garrot à un…éléphant!
D’autres thématiques – toujours sources d’évasion – sont régulièrement ajoutées au programme de cyclolittérature. Et celles et ceux qui souhaitent choisir leur date et leur destinée en fonction de leurs intérêts et disponibilités (et de la météo) peuvent s’inspirer du guide des balades cyclolittéraires en Suisse romande.
Alors, prêts pour une balade unique et culturelle? A vos petites reines!